Bernard Barresi, figure du milieu marseillais, condamné à 10 ans de prison

Bernard Barresi, figure du milieu marseillais, condamné à 10 ans de prison

France
DirectLCI
JUSTICE – Jugé pour un hold-up vieux de 24 ans, qui avait vu disparaître 5,2 millions d'euros, Bernard Barresi a été condamné à 10 ans de prison par les assises de Meurthe-et-Moselle.

La justice finit par rattraper Bernard Barresi . Cette figure du banditisme Marseillais était jugée cette semaine devant les assises de Meurthe-et-Moselle pour un hold-up vieux de 24 ans. Acquitté en première instance en 2012, il a cette fois-ci été condamné mercredi à 10 ans de réclusion pour cette affaire baptisée : "le hold-up de l’A36".

Sans tirer un coup de feu, plusieurs braqueurs, dont Bernard Barresi, avaient neutralisé un fourgon blindé sur une bretelle d'autoroute à Illzach-Modenheim (Haut-Rhin). Le butin, 34 millions de francs de l'époque, soit 5,2 millions d'euros, n'a jamais retrouvé. Bernard Barresi, si. Après 20 ans de cavale, cette figure présumée du grand banditisme marseillais a été arrêtée en 2010.

Un train de vie anormalement élevé

L'avocat général avait réclamé une peine de "8 à 10 ans", bien qu'il ait convenu dans ses réquisitions qu'il n'y "avait aucun élément qui permette d'incriminer Bernard Barresi". Mais c’est son train de vie anormalement élevé qui a joué en sa défaveur. "Il y a une dichotomie entre l'activité de petite délinquance qu'il veut bien concéder et cette vie clandestine opaque", avait soutenu l'avocat général dans ses réquisitions.

Une deuxième information judiciaire vise Bernard Barresi, 51 ans : il est soupçonné d'avoir, durant sa fuite, exécuté des marchés publics de BTP, via prête-noms et gérants de paille, affaire pour laquelle le président du conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini, est également mis en examen.

 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter