Bernard Pivot : "Pour lire, il faut avoir de bonnes fesses"

DirectLCI
Bernard Pivot était l'invité de LCI, ce lundi à l'occasion de la sortie de son livre : "Au secours, les mots m'ont mangé". Le président de l'académie Goncourt est un lecteur assidu qui peut lire jusqu'à dix heures par jour. Mais pour aimer la lecture, il faut avoir de bonnes fesses", a expliqué ancien animateur emblématique de l'émission littéraire "Apostrophes".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter