Big Flo & Oli, le phénomène rap toulousain au Printemps de Bourges

Big Flo & Oli, le phénomène rap toulousain au Printemps de Bourges

DirectLCI
MUSIQUE. En concert à la Dynamo vendredi, puis sur la scène du Printemps de Bourges mardi prochain, les deux frères des Minimes s’apprêtent également à sortir leur premier album.

"C’est que le début", scandaient-ils dans leur toute première vidéo, mise en ligne en 2011 sur YouTube. Visionnaires ? Il faut le croire, car depuis, Florian et Olivio Ordonez, alias Big Flo & Oli, ont fait un sacré bout de chemin.

Et ces jours-ci, ils sont sur tous les fronts. Un mois après avoir fait le buzz avec leur clip " Monsieur Tout le monde" , qui mettait en scène l’acteur de la série Bref, Kyan Khojandi, les deux frères rappeurs toulousains, âgés de 17 et 20 ans, seront en effet sur la scène du Printemps de Bourges, mardi prochain en programmation officielle.

Représenter le rap toulousain

"On va pouvoir représenter le rap toulousain là-bas, c'est génial !", s’enthousiasment les deux frangins, aussi complices sur scène qu’à la ville. Avant cela, toutefois, c’est une autre grande échéance qui s’annonce: la sortie de leur premier EP ("extended play" ou mini-album) le 21 avril, qu’ils défendront dès vendredi à la Dynamo.

"On l’a intitulé "Le Trac", car ça correspond à l'état d'esprit dans lequel on est, explique l’aîné, Big Flo. Pour nous, c’est comme un vrai album, une palette de tout ce que nous sommes. Ce ne sont que 5 titres mais ils sont de qualité et on en est très fiers." Après avoir partagé la scène avec Orelsan, IAM (leur référence absolue !) ou encore Manu Chao, c’est donc une nouvelle aventure pour le duo des Minimes.

"On est sur le plongeoir et on va sauter !"

"Depuis qu’on est tout petits, on fait de la musique ensemble, on organise des concerts avec la famille - notre père est chanteur de salsa – , et on rêve d’en faire notre métier (ils ont tous les deux fait le conservatoire, ndlr), donc pour nous, tout cela est une suite logique, commente Big Flo. Tout s’est enchaîné très vite ces derniers mois. Maintenant, on est sur le plongeoir et on va sauter!" Impatients de découvrir la réaction du public, les deux acolytes gardent en tout cas la tête sur les épaules.  "Je suis en terminale ES, je passe le bac à la fin de l'année, confie Oli. C’est très important pour moi. Je veux garder un pied dans les études, un autre dans la musique." Une fois cette étape délicate franchie, les deux garçons espèrent enchaîner cet été avec la tournée des festivals de l’Hexagone.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter