Bison futé : le premier vrai week-end de départs en vacances s'annonce chargé

Bison futé : le premier vrai week-end de départs en vacances s'annonce chargé

DirectLCI
CIRCULATION - Après la mise en jambe des 7 et 8 juillet, les routes seront significativement plus chargées, à partir de ce vendredi, pour la fête nationale. Voici les prévisions de Bison futé.

Cette fois, ça va chauffer sur la route des vacances. Après un premier tour de chauffe, les samedi 7 et dimanche 8 juillet, le "vrai" départ en vacances est donné, vendredi 13 juillet. Et, une chose est sûre, les routes de France ne manqueront pas de clients, et on ne parle - bien sûr - pas des retours.

Samedi rouge

Sans ressembler à un week-end du 15 août, généralement classé "noir" sur les routes, le trafic sera sacrément coloré. Et ce, dès ce vendredi, que Bison Futé classe au niveau orange sur l'essentiel du territoire, et rouge en Ile-de-France. Le climax de cette première vague de vacanciers aura lieu samedi 14 juillet, jour de fête nationale, avec l'intégralité de l'Hexagone classé rouge dans le sens des départs. 


Les fans de football pourront toutefois se rasséréner à la vue des prévisions sur la journée du dimanche 15 juillet, classée verte au niveau national mais orange en région Auvergne-Rhône-Alpes. Du côté des retours, rien à signaler ou presque, à savoir la même région Auvergne-Rhône-Alpes qui est classée orange.

Concrètement, cela signifie que, pour partir dans le sud, ce vendredi, direction Bordeaux, Toulouse, le Sud-Est ou la Méditerranée, mieux vaut privilégier un départ en fin de soirée, vers 23h. En région Auvergne-Rhône-Alpes, à l'exception des vacanciers qui prennent la route direction Orange, le trafic se fluidifiera à partir de 20h. 


Samedi 14 juillet, la matinée, le milieu de journée et l'après-midi seront très denses sur l'ensemble du territoire. Attendez-vous donc à galérer, quelle que soit l'heure à laquelle où vous partez, y compris si vous pensez que partir à 4h du matin de Paris vous offrira une certaine tranquillité. Malheureusement, ça ne vous empêchera pas, quelques heures plus tard, d'être embarqué dans les bouchons. C'est à la fin de la journée qu'on trouvera plus de fluidité, à partir de 18h, à l'exception de l'accès au tunnel du Mont-Blanc, qui sera bien chargé jusqu'à 21h.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter