Bizutage d'une étudiante au lycée Faidherbe de Lille, 7 suspects seront jugés

Bizutage d'une étudiante au lycée Faidherbe de Lille, 7 suspects seront jugés

DirectLCI
FAIT DIVERS – Les faits remontraient au mois d’octobre. Une étudiante en classe préparatoire, au lycée Faidherbe à Lille, aurait été victime de violences au moment d’une soirée d’intégration organisée par une association d’étudiants. Une plainte a été déposée.

Après la soirée des étudiants de l’EDHEC, les services de police sont saisis par une autre affaire de bizutage, au lycée Faidherbe cette fois-ci. L’étudiante en hypokhâgne risque de s’en souvenir longtemps de cette soirée du 18 octobre. Désireuse de connaître ses camarades et d’être "intégrée", elle contacte  l’association "Khômité de Bienvenue", (KB), dont la mission est d’assurer la solidarité entre étudiants de classes prépa et de faciliter l’intégration des nouveaux.

Pour rejoindre cette association, il faut se soumettre à certains rituels comme participer à une soirée interrogatoire. L'étudiante est invitée à se rendre à une adresse, boulevard Montebello à Lille. Dans l'appartement, assise au sol devant ses hôtes, elle doit répondre à une série de questions. Mais la soirée va vite prendre une tournure inattendue et dégénérer.

Giflée et brûlée

Se montrant rebelle, la jeune étudiante agace ses aînés. Elle commencerait dès lors à recevoir une, puis deux gifles puis très vite une dizaine. Elle n’est pas assez soumise et n’a pas apporté assez d’alcool, lui reproche-t-on. Une lampe tombe accidentellement et va lui brûler le genou au troisième degré. Une demi-heure après son arrivée, son entretien n’est pas jugé concluant. On la ramène à l’extérieur. L’étudiante décide de porter plainte.

Selon La Voix du Nord qui révèle l’affaire, le parquet de Lille s’est chargé du dossier et vient de renvoyer sept suspects, dont trois anciens étudiants, devant le tribunal correctionnel pour bizutage. Le chef du KB, soupçonné d’être l’auteur des gifles, est également poursuivi pour violences en réunion. Le procès devrait avoir lieu en octobre 2014.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter