Blessé par l'arme d'Amédy Coulibaly : un an après, le joggeur de Fontenay-aux-Roses témoigne

DirectLCI
Son corps compte aujourd'hui près de deux mètres de cicatrices. Le 7 janvier 2015 à 20h30, il faisait son footing dans un parc de Fontenay-aux-Roses quand un homme a braqué son arme sur lui : il a reçu trois balles. Deux jours plus tard, le pistolet du tireur était retrouvé dans l'Hyper Cacher. Pourtant le joggeur est persuadé que son agresseur n'est pas Amédy Coulibaly.

Plus d'articles