Blocages : l’État puise dans ses stocks stratégiques

DirectLCI
Dans l’attente d’être déchargés, 29 navires remplis de pétrole sont toujours immobilisés devant le terminal de Fos-sur-Mer. Au Havre, le terminal pétrolier est lui aussi à l’arrêt, bloqué par des grévistes. Et du côté des raffineries de pétroles, quatre sites sur huit ont cessé toute activité. Résultat, le gouvernement doit puiser dans ses réserves stratégiques afin de freiner la pénurie.

Sur le même sujet

Lire et commenter