Bouches-du-Rhône : un gang de braqueurs aux 115 délits démantelé

Bouches-du-Rhône : un gang de braqueurs aux 115 délits démantelé

DirectLCI
FAIT DIVERS - Quatre personnes soupçonnées d’avoir commis pas moins de 115 délits ont été écroués cette semaine. Ils étaient membre d’un gang de braqueurs sévissant dans tout le département des Bouches-du-Rhône.

La saisie témoigne de l’audace des braqueurs : armes à feu, billets de banque, vêtements de luxe et même débroussailleurs. Le tout est désormais bien gardé dans les locaux du groupement de gendarmerie de Marseille en charge d’une enquête depuis le mois de septembre sur les agissements dans le département d’un gang de braqueurs pour le moins actif.

Au total, les membres de ce groupe sont soupçonnés d’avoir commis 115 délits dont 47 vols dans des commerces du pourtour de l’Etang-de-Berre. A cela s’ajoutent 18 cambriolages dans des résidences principales, ainsi qu’une dizaine de vols de voitures. "On a affaire avec une équipe très organisée", souligne Christian Pasta, procureur de Tarascon. Le butin, estimé entre 700 000 et 800 000 euros, était ensuite revendu à des particuliers, ignorants de la provenance des biens.

Spécialisé dans l’outillage

A l’aide de grosses berlines volées, ce gang avait pour habitude de circuler sur les routes du département à la recherche de leur proie, bien souvent des magasins d’outillage. A l’aide de disqueuses ou de pieds de biche, ils forçaient l’entrée des magasins pour dérober la nuit. "Ce qui nous a le plus marqués, précise l’un des chefs d’escadron de la compagnie d’Arles, c’est la photo du véhicule flashé à 170 km/h avec du matériel de type débroussailleurs sur le toit".

A d’autres reprises, des véhicules seront ainsi repérés permettant aux enquêteurs de remonter la piste des braqueurs. Grâce à différents témoignages, le gang a été interpellé lundi. Douze personnes ont été placées en garde à vue. Quatre malfaiteurs ont été écroués dont un, déjà condamné à 25 ans de prison, est soupçonné de tentative d’extorsion. Poursuivis pour vol aggravé, associations de malfaiteurs et recel aggravé, ils encourent des peines de 10 ans de prison, voire 20 ans pour ceux en état de récidive.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter