Briques en vrac chez Jinks, "street artist" nantais

Briques en vrac chez Jinks, "street artist" nantais

DirectLCI
INSOLITE – Le "street artist" de Rezé a réalisé un portrait de Nelson Mandela avec près de 10 000 briques de Lego et travaille sur les trente ans du jeu vidéo Tetris…

Il avait déjà fait parler de lui en mars 2011 avec un portrait de Serge Gainsbourg, pour les vingt ans de la mort du chanteur, fait à l’aide de 20 000 filtres de cigarettes. Jinks, un "street artist" de Rezé (Loire-Atlantique), vient de récidiver en réalisant un portrait de Nelson Mandela… avec quelque 10 000 briques de Lego. Une œuvre de 1,40 mètre de haut sur 1,50 mètre de large – et qui pèse plus de 20 kilos – qu’il a mise en compétition pour le concours international organisé sur Internet par la prestigieuse galerie d’art britannique Saatchi .

"Sa mort m'a retourné le cerveau"

Jinks vouait en effet un vrai culte à l’ancien président sud-africain, décédé le 5 décembre dernier à l’âge de 95 ans. "C’était un surhomme, un super-héros : sa force et son courage, après être resté si longtemps en prison, forçaient l’admiration, se souvient l’artiste de 38 ans. L’annonce de sa mort m’a retourné le cerveau, même si tout le monde s’y attendait. Il n’est plus là, mais il laisse tellement de choses sur Terre. Désormais, parmi les gens de sa trempe, il ne reste plus que le dalaï-lama."

Mais les briques du jeu de construction ne sont pas les seules qui inspirent Jinks : l’artiste travaille actuellement sur celles de Tetris , pour les trente ans du jeu vidéo. Avec les autres artistes du collectif nantais « C’est pas nous » ils vont chacun customiser un des sept tétrominos du jeu avant de les imbriquer. Une première exposition est prévue en avril à Tournai (Belgique), puis une autre à Hyères (Var).

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter