"C'est un pari" : s'habiller en Heidi Klum, c'est possible... chez Lidl

"C'est un pari" : s'habiller en Heidi Klum, c'est possible... chez Lidl

DirectLCI
FASHION VICTIM - Lidl poursuit sa mue. Après Paris Hilton et ses brosses coiffantes, le géant du hard-discount va lancer, à partir du lundi 18 septembre, une ligne de vêtements et d'accessoires, signée par le top Heidi Klum, à des prix compris entre 5,99 euros et 69,99 euros.

Se démarquer des autres enseignes de hard discount, voilà désormais le souhait affiché par les magasins Lidl. Et pour cela, la chaîne allemande a décidé de s'entourer de people en tout genre. Après Malika Ménard, Miss France 2010, appelé en renfort en 2016 pour vanter les mérites d'une crème anti-âge à 2,99 euros, et Paris Hilton - qu'on ne s'attendait pas à trouver là - transformée en égérie d'une brosse soufflante rotative et d'un sèche- cheveux, voilà que le mannequin allemand Heidi Klum a été sollicitée pour créer une mini collection de vêtements et d'accessoires.

Cette gamme baptisée "Esmara by Heidi Klum" sera distribuée en France à partir du lundi 18 septembre, ainsi que dans 28 autres pays. Elle a été dévoilée le 7 septembre à l’occasion de la Fashion Week de New York et est déjà présentée sur le site internet de Lidl.  Pêle-mêle, on y trouve des pulls léopard, des tops, des ponchos, des jeans skinny, des mini-jupes, ou encore des accessoires et des chaussures. Le tout proposé à des prix "Lidl" compris entre 5,99 euros et 29.99 euros, avec en prime une sélection de perfectos en cuir suédé à 69,99 euros.


Objectif affiché de l'enseigne : poursuivre leur montée en gamme initiée en 2012. "Un virage à 180 degrés pour gagner en crédibilité et avoir une meilleure image", explique dans Challenges Michel Biero, gérant des achats de Lidl France. Et pour ça, quoi de mieux que de créer le buzz pour attirer de nouveaux clients et booster des ventes textiles très faibles (10% des ventes non-alimentaires). "C'est un pari", poursuit Michel Biero. "D'autant plus que Lidl France se heurte à un obstacle puisque nos magasins ne sont pas équipés de cabines d'essayage. Les vêtements seront proposés dans des boîtes. Mais un portant avec des miroirs permettra de toucher et de voir "en vrai" les vêtements en question et ils seront remboursables".

Une stratégie gagnante ? Il est encore trop tôt pour le dire mais d'ores et déjà internautes, influençeuses et blogueuses en tout genre semblent conquises, comme on peut le voir sur Instagram et sur Twitter, grâce notamment au hashtag #LETSWOW. Une sorte de mot d'ordre, lancé par le mannequin allemand, et qui permet à toutes les fashionitas de poster sur les réseaux sociaux des photos avec les tenues de la collection.  

Et pas question de parler ici de collection capsule (en série limitée) tant les ambitions affichées par Lidl sont importantes. Un contrat de trois ans, à raison de deux collections par an, a été signé avec Heidi Klum, qui n'a pas été choisi au hasard, au vu de sa popularité outre-atlantique, notamment après sa relation avec le chanteur Seal et sa participation à l'émission de real-tv Project Runway, qui lui a valu trois nominations successives aux Emmy Awards.

Plus d'articles

Sur le même sujet