Calais : les agressions anti-migrants se multiplient

Rien qu'en janvier, une dizaine de migrants se sont fait physiquement agresser à Calais par des militants d'extrême droite. Samedi, un rassemblement anti-migrant non autorisé s'est tenue dans la ville, organisé par le groupuscule allemand Pegida, qui tenterait de créer une cellule en France.
FRANCE

Rien qu'en janvier, une dizaine de migrants se sont fait physiquement agresser à Calais par des militants d'extrême droite. Samedi, un rassemblement anti-migrant non autorisé s'est tenue dans la ville, organisé par le groupuscule allemand Pegida, qui tenterait de créer une cellule en France.
Lire et commenter