Calais : les agressions anti-migrants se multiplient

DirectLCI
Rien qu'en janvier, une dizaine de migrants se sont fait physiquement agresser à Calais par des militants d'extrême droite. Samedi, un rassemblement anti-migrant non autorisé s'est tenue dans la ville, organisé par le groupuscule allemand Pegida, qui tenterait de créer une cellule en France.

Plus d'articles

Lire et commenter