Cambriolage chez Gignac : un air de déjà-vu

Cambriolage chez Gignac : un air de déjà-vu

France
DirectLCI
FAIT DIVERS – L’attaquant de l’Olympique de Marseille, André-Pierre Gignac, a été cambriolé dimanche soir lors de la rencontre PSG-OM. Un scénario déjà vu pour d’autres joueurs de l’OM.

Le cambriolage dimanche soir de la villa d’André-Pierre Gignac ravive de douloureux souvenirs pour l’OM. Outre l’attaquant olympien, d’autres joueurs marseillais, à l'instar de l’ex-milieu de terrain argentin, Lucho Gonzalez ont été victimes de cambriolages.

En mars 2011, il avait subi une véritable séquestration en présence de sa famille. Réveillé en pleine nuit, il avait dû, sous la menace d’un fusil à pompe, remettre ses cartes de crédit et les clés de sa voiture d’une valeur de 155.000 euros.

Cambriolés en plein match

Quelques mois plus tard, c’est le défenseur Vitorino da Silva Hilton qui avait été victime d’un home-jacking. En fin de soirée, 6 hommes armés et cagoulés étaient entrés dans sa villa de Marseille pour voler des objets de valeur. Les dix membres de la famille du défenseur brésilien, présents lors des faits, avaient été enfermés dans les pièces de la demeure. Suite à ces deux incidents, le club avait décidé de mettre en place des patrouilles au domicile des joueurs.

Moins violents, mais tout aussi traumatisants, des cambriolages en l'absence des joueurs de l’OM à leur domicile se sont déroulés à plusieurs reprises. En 2010 et 2011, les frères Ayew, André et Jordan, avaient été cambriolés alors qu’ils disputaient une rencontre. Fabrice Abriel, Stéphane Mbia, mais aussi l’ex-président de l’OM, Jean-Claude Dassier, ont connu les mêmes désagréments lors d’une rencontre.

"Les footballeurs sont d’abord victimes de leur exposition médiatique, de l’étalage de leur patrimoine et de leur salaire. L’autre problème est que leur agenda est facilement consultable. On sait quand ils sont à l’entraînement, quand ils sont en déplacement ou chez eux", déclarait à l’époque une source proche de l’enquête au site France 24.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter