Cancer : le dur combat du droit à l’oubli face au prêt bancaire

Cancer : le dur combat du droit à l’oubli face au prêt bancaire

Chaque année, 350.000 nouvelles personnes sont touchées par le cancer. Si le taux de mortalité recule fortement, il reste très compliqué pour les anciens malades de souscrire un prêt bancaire, devant la réticence des compagnies d'assurance. Face à ce problème, des associations font valoir le droit à l’oubli, en s'appuyant sur la récente loi santé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 250.000 doses de vaccin injectées en 24 heures, l'accélération se confirme

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Comportement, climat, géographie... pourquoi les chiffres du Covid font-ils le yoyo d'une région à une autre ?

Lire et commenter