Cancer : une pétition envoyée aux députés pour le droit à l'oubli des anciens malades

DirectLCI
Anne-Sophie a 28 ans et a été atteinte d'un cancer. Elle est en rémission depuis 3 ans mais elle ne peut pas souscrire de prêt bancaire avant l'âge de 40 ans sans payer de surprime d'assurance car il faut 15 ans de rémission derrière soi. La loi Santé en cours d'examen au Parlement établit pourtant un droit à l'oubli pour les anciens malades d'un cancer. Mais le droit à l'oubli de 5 ans pour les cancers bon pronostic, adopté par les sénateurs en première lecture, a disparu du texte examiné par les députés en deuxième lecture. Une pétition réclame le rétablissement de ces mesures.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter