Candidats au jihad : le chiffre explose, un défi pour les services de renseignements

FRANCE

Le Premier ministre Manuel Valls a déclaré qu'environ 1 400 personnes sont impliquées dans des filières djihadistes. Il y a deux ans et demi, le même Manuel Valls alors ministre de l'Intérieur n'avait connaissance que d'une quarantaine de cas de départs vers la Syrie. Cette explosion du nombre de candidats au djihad est devenue un défi pour les services de renseignement français et européens.
Lire et commenter