Canicule : fièvre, fatigue, maux de tête... le Samu a reçu ses premiers signes "annonciateurs" des fortes chaleurs

Canicule : fièvre, fatigue, maux de tête... le Samu a reçu ses premiers signes "annonciateurs" des fortes chaleurs

CHALEUR - Le Samu de Paris a enregistré mercredi 25 juillet les premiers appels "annonciateurs" de la canicule. Dans ces conditions de chaleur inédite, les symptômes à surveiller sont la fièvre, une fatigue subite, des maux de tête et des sueurs profuses.

Les services de santé sont sur le qui-vive. Une forte vague de chaleur est attendue sur toute la France cette semaine et tout le monde a encore en tête le lourd bilan de la canicule de 2003, au cours de laquelle 20.000 personnes ont perdu la vie. Pierre Carli, chef de service au Samu de Paris 75 AP-HP, a détaillé à l'AFP les coups de fils types qu'ils recevront dans les heures et jours à venir : "Le premier symptôme, c'est la température, la fièvre, [...] ensuite c'est une grande fatigue, et puis c'est mal à la tête, et des sueurs profuses, ça veut dire que votre organisme réagit, et ensuite plus de sueurs", a-t-il ajouté. Il a toutefois précisé qu'il n'y avait pas encore de réelle "affluence d'appels liés à la chaleur au Samu".

Lire aussi

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a assisté mercredi 25 juillet, alors que l'Ile-de-France était placée en vigilance orange canicule par Météo France depuis 24 heures, à une table ronde en présence d'associations et d'organismes de prévention et d'actions en cas de fortes chaleurs. "Pour l'instant, il n'y a pas d'afflux aux urgences, nous surveillons ça tous les jours", a souligné la ministre.

Dix-huit départements placés en vigilance orange

"Nous allons faire des messages sur les autoroutes (...), nous verrons s'il est nécessaire la semaine prochaine, s'il y a une deuxième vague de chaleur qui se confirme, de faire des messages dans les grands médias nationaux. Pour l'instant, nous activons notre numéro vert et des messages ciblés dans les transports", a-t-elle poursuivi. 

Météo-France a placé mercredi neuf départements supplémentaires en vigilance orange à cause de la canicule, qui s'ajoutent à neuf départements de la région parisienne et du Nord déjà en vigilance.

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 25.000 hospitalisations, 196 décès en 24 heures

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

EN DIRECT - "Muslim Ban", accord de Paris, plan pour l'économie : Biden prépare des premiers jours explosifs

Neige-verglas : plus que 16 départements en vigilance orange

Lire et commenter