Cannabis : ils trafiquaient du "shit" dans la prison

Cannabis : ils trafiquaient du "shit" dans la prison

DirectLCI
FAIT DIVERS – Une vaste opération de police, menée mardi à la maison d’arrêt de Tarascon, a mis à jour un trafic de stupéfiants. Onze personnes, dont cinq détenus, ont été interpellées.

Le trafic semblait être bien implanté. Depuis plusieurs mois, la maison d’arrêt de Tarascon faisait office de point de deal entre les détenus pour la revente de résine de cannabis. La marchandise, acheminée depuis l’extérieure de la prison, était amenée par des complices lors des visites d’amis ou de la famille.

"Les auteurs utilisaient les temps de parloir pour introduire les produits stupéfiants, qui étaient ensuite revendus aux autres détenus", précise la direction départementale 13 de la sécurité publique dans un communiqué.

Le chef du réseau interpellé

Après avoir été identifiés, les auteurs de ce trafic ont été interpellés mardi matin vers 6 heures à l’occasion d’un vaste coup de filet mené par les enquêteurs du Commissariat de Tarascon-Beaucaire. Cinq détenus ont été arrêtés dans la maison d’arrêt. Les autres complices à l’extérieur ont tous été interpellés, avec l’aide du GIGN, dans le département du Var.

Lors d'une des perquisitions menée à Toulon chez le présumé chef du réseau, "très défavorablement connu des services de police", 7 kilos de résine de cannabis ont été retrouvés ainsi qu’un pistolet-mitrailleur de marque "Sten" de calibre 9 mm. Les onze personnes arrêtées ont été placées en garde à vue.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter