Cannes : de l'ivoire vendue à prix d'or

Cannes : de l'ivoire vendue à prix d'or

DirectLCI
Une nouvelle vente aux enchères record de défenses d'éléphants a été établie samedi à Cannes. Une vente considérée comme prestigieuse puisque l'ivoire, notamment les défenses d'éléphant, s'arrache à prix d'or.

« Un record mondial pour une vente privée ». La maison de vente Cannes Enchères a annoncé avoir adjugé pas moins de 910 kilos d'objets en ivoire (défenses, statuettes...) pour un montant total de 625 000 euros. Un volume et un chiffre d'affaires jusqu'ici inégalé, a précisé Alexandre Debussy, directeur associé de Cannes Enchères.

La totalité de ces trophées d'éléphants abattus en Afrique avant 1976, dont la vente est légale, a été acquise par des acheteurs chinois, pour lesquels les ivoires d'éléphants sont "considérées comme un signe extérieur de richesse", poursuit Alexandre Debussy.

Un lot de 73 kilos

Les prix ont atteint jusqu'à 925 euros/kilo, soit le même niveau record enregistré lors d'une vente le 8 mars par cette même maison de vente . Le lot le plus gros, de 73 kilos, s'est adjugé à 64 000 euros. Ces ivoires étaient la propriété quasi-exclusivement "de Français retraités sur la Côte d'Azur ayant vécu en Afrique", selon Alexandre Debussy, spécialiste de ce genre de vente.

Possibilités de dérogations

Un moratoire sur les ventes d'ivoire à l'international a été décrété en 1989 mais, pour des objets importés avant 1976, des dérogations au règlement de la Convention internationale sur le commerce des espèces protégées (Cites ou Convention de Washington), très encadrées, sont possibles, notamment au sein de l'Union européenne (UE).

La vente de défenses ou d'objets en ivoire dont il est possible de prouver qu'ils sont entrés dans l'UE avant 1990, date d'entrée en vigueur du moratoire, est également légale.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter