Cannes : les confidences de la retoucheuse des robes de stars

FRANCE

INTERVIEW – Derrière les robes féeriques des comédiennes et les costumes clinquants des acteurs du Festival de Cannes, une équipe de retoucheuses dirigée par Aline Buffet s’active en coulisses pour ajuster ces tenues de stars.

Parmi toutes vos créations vues à Cannes, desquelles êtes-vous la plus fière ?

De celles pour Mariah Carey et Uma Thurman. Mariah Carey, je l’ai habillée en 2000, quand elle était au sommet de sa popularité. Elle voulait mettre en avant ses jambes. J'ai créé la robe la plus courte de toute ma carrière. Elle m'a demandé de laisser à l'air libre son tatouage à l’épaule, un petit papillon. Du coup, je lui ai confectionné un beau décolleté dans le dos. Je trouve d'ailleurs qu’il n’est pas très féminin d’avoir des décolletés profonds sur le devant. Je tiens à la féminité et non à la vulgarité. La robe l'enrobait parfaitement et a eu un succès fou ! 

Et pour Uma Thurman ?

Là, c’était ... magique ! C’est une grande dame, une forte personnalité. Il fallait réaliser une création qui l’allongeait, donc je lui ai concocté une robe en mousseline blanche fendue devant, avec des emmanchures qui dégagent ses belles épaules.

Comment se passe une journée type pendant le festival de Cannes ?

Je suis au cœur du dispositif. Je m'occupe d'environ 80% des stars présentes. Par exemple, j’ai participé aux essayages de Sean Penn, Pénélope Cruz, Brad Pitt, Lara Fabian, Taylor Swift, Chris Brown, Vincent Cassel, Katy Perry… Dans ce métier, on court toujours après le temps. Tout est fait à la dernière minute. Pas plus tard qu'hier, j’ai dû réajuster deux robes en vingt-cinq minutes avant la montée des marches.

Des anecdotes ?

Nous avons toujours des toilettes qui vont se déchirer juste avant de monter dans la limousine, donc on arrive avec nos fils et nos aiguilles. Quand la vedette égare ses chaussures, il faut trouver une solution, si les bijoux ne conviennent pas, il faut pouvoir les remplacer… Parfois, mon équipe est au bord de la crise de nerfs parce que nous sommes debout de 5 heures à 2 heures du matin. On doit se contrôler car notre rôle, c'est de faire en sorte que tout soit impeccable. On ne doit dégager aucun stress et avoir le sourire en permanence.

N’est-ce pas épuisant ?
Non ! J’adore l’adrénaline et cette reconnaissance, ce respect dont les vedettes me font part, c'est un vrai privilège.

Lire et commenter