Cannes : les proviseurs reçus à la police municipale

Cannes : les proviseurs reçus à la police municipale

France
DirectLCI
SECURITE - Les chefs d’établissement des collèges et lycées de la ville de Cannes ont visité le Centre de Protection Urbain local (C.P.U.) ce mercredi matin. Les forces de l’ordre ont présenté le dispositif de surveillance aux abords de leurs écoles.

"On vient d’interpeller un individu devant l’institut Stanislas. Il est âgé d’une trentaine d’années et il avait menacé de revenir avec une kalachnikov." Yves Daros, le directeur de la police municipale de Cannes donne ton de cette matinée. Ses hommes et lui reçoivent les directeurs des lycées et collèges. Visite du dispositif de vidéo-protection du C.P.U. et réunion d’échange sont au programme.

"Cette réunion est bénéfique. Ça nous tient à cœur de rencontrer ceux qui représentent l’Education Nationale. Nous sommes là pour les rassurer sans pour autant faire preuve d’intrusion dans leurs enceintes", confie à metronews Philippe Jos, le Commissaire Central de Cannes.

Une caméra pour 156 Cannois

La ville compte à ce jour 466 caméras. Ce qui représente une caméra pour 156 habitants. Il s’agirait du meilleur ratio à l’échelle nationale selon un porte-parole de la Police municipale. Face aux vingt-trois écrans de surveillance, les chefs d’établissement sont impressionnés. Parmi eux, il y a Georges Bijaoui, le proviseur du lycée "Les Côteaux". "Ce rendez-vous nous éclaire sur les moyens technologiques mis en œuvre. On est rassuré et on sait qu’il y a une force de sécurité réactive devant nos portes", confie-t-il.

La rencontre de cette matinée est à l’initiative de David Lisnard. Le maire de Cannes a fait de l’incivisme l’un de ses chevaux de bataille avec notamment l’organisation d’ateliers de prévention dans des écoles primaires. 987 écoliers y ont participé depuis septembre 2014.

Sur le même sujet

Lire et commenter