Cannes : une retraitée verbalisée pour excès de lenteur

Cannes : une retraitée verbalisée pour excès de lenteur

France
DirectLCI
INSOLITE – "Une circulation à une vitesse anormalement réduite". C’est l’objet d’une contravention de 22 euros qu’a reçue Yolande à Cannes. L’octogénaire ne comprend pas.

Les faits remontent au 15 janvier dernier comme le rapporte Nice-Matin . Yolande, une Cannoise de 83 ans, emprunte l’avenue de Grasse de la ville cannoise. La zone est limitée à 50 km/h voir 30 km/h à certains endroits. "On connaît tous la dangerosité de cette artère avec ses virages. Je roulais peut-être un petit peu en dessous mais pas de quoi me verbaliser", confie Yolande au quotidien régionale.

Un policier en faction relève la plaque d’immatriculation et établit une contravention électronique en s’appuyant sur l’article R. 413-19 de code de la route qui stipule : "aucun conducteur ne doit gêner la marche normale des autres véhicule en circulant sans raison valable à une vitesse anormalement réduite".

"Ils feraient mieux de s’occuper de ceux qui roulent trop vite"

Excédée, Yolande fustige les forces de l’ordre : "la police devrait plutôt s’occuper de ceux qui roulent trop vite. Parce que je subis des coups de klaxons quotidiens lorsque je roule à la vitesse indiquée". La Cannoise a réglé la contravention de 22 euros. Mais l’octogénaire ne compte pas en rester là. Elle en appelle directement au président de la République dans une lettre.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter