Cap 3000 pousse tous azimuts

Cap 3000 pousse tous azimuts

DirectLCI
CHANTIER – Le grand centre commercial de Saint-Laurent-du-Var va quasiment doubler de volume. L'édifice a l'ambition de mieux se fondre dans le paysage.

Oubliez les carreaux orange et rouge furieusement seventies qui filtraient la lumière dans le grand hall de Cap 3000. Le centre commercial de Saint-Laurent-du-Var prépare son entrée dans le XXIe siècle. Dans le hall, quatre énormes piliers de 18 mètres en forme de papyrus ont déjà poussé. En octobre, ils supporteront une nouvelle verrière que le maître d’ouvrage promet "spectaculaire".

Ce sera la pièce centrale d'un Cap 3000 qui aura vu sa superficie quasiment doubler, et le nombre de ses boutiques passer de 140 à 300, avec "vue mer" pour certaines. L'objectif du propriétaire du centre, Altarea Cogedim, qui investit 400 millions après en avoir déboursé 450 il y a cinq ans pour acquérir le site, est de monter en gamme mais aussi en affluence. Le nombre de visiteurs annuels devrait passer de 10 à 14 millions.

Le créateur de la coulée verte à l'œuvre

Pour les accueillir, la clef reste le stationnement. Dans un mois, la première tranche du nouveau parking "de Nice", sur cinq niveaux au nord du centre commercial, offrira ainsi près de 1 500 places de stationnement supplémentaire. Au total, d'ici au mois de décembre, près de 4 000 stationnements auront été créés.

Ces nouveaux parkings seront visuellement "intégrés" au centre commercial, qui formera un ensemble cohérent, aux formes "ondulantes" inspirées par "les méandres" du Var. Le lien avec la végétation voisine sera assuré par le paysagiste Michel Péna – le créateur de la promenade du Paillon à Nice – dont la mission sera d'intégrer l'architecture au paysage. Les travaux sont prévus pour s'achever dans trois ans.

A LIRE AUSSI >> Le centre commercial Cap 3000 va tout changer

Sur le même sujet

Lire et commenter