Caravanes de la colère : leurs propriétaires ont jusqu'à la fin du mois pour les faire disparaître

Caravanes de la colère : leurs propriétaires ont jusqu'à la fin du mois pour les faire disparaître

Elles vont devoir disparaître du paysage. Comme 160 autres propriétaires de terrains au bord de la mer à Plouguerneau, Marithé a reçu ce courrier la sommant de plier bagage. Objet de la discorde ? la loi littoral qui interdit toute construction à moins de 100 mètres du rivage.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Confinement dans le Pas-de-Calais, nouveaux départements sous vigilance... Ce que devrait annoncer Jean Castex ce jeudi

EN DIRECT - Covid-19 : que va annoncer Jean Castex ? Suivez notre édition spéciale

Restaurants : les solutions envisagées pour les rouvrir

"Surveillance renforcée" : ces nouveaux départements qui pourraient basculer ce soir

Allocations Pôle Emploi : trois cas pour comprendre le nouveau calcul

Lire et commenter