Cargo à la dérive : à Mimizan, on retient son souffle

Cargo à la dérive : à Mimizan, on retient son souffle

Le cargo "Modern express" se trouve à une cinquantaine de kilomètres de la côte landaise. À Mimizan, les habitants retiennent leur souffle. Le bateau contient 300 tonnes de gazole. Et contrairement à Biarritz, la côte n’est pas protégée par des rochers. Une cinquantaine d’hommes étudient donc la manière de protéger la commune. Une catastrophe compromettrait la saison touristique.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Déconfinement : les pistes du gouvernement

EN DIRECT - Covid-19 : 30.472 personnes hospitalisées, 5914 patients en réanimation

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

Lire et commenter