Carnaval de Nice : un attentat déjoué ?

FRANCE

TERRORISME – Selon une note de la direction générale de la sécurité intérieure révélée par RTL, un homme rentré de Syrie voulait commettre un attentat lors de la dernière édition du carnaval de Nice.

Il voulait faire une action aussi spectaculaire que celle menée par Tamerlan Tsarnaïev au marathon de Boston le 15 avril 2013 qui avait fait trois morts et 175 blessés. Ibrahim Boudina, arrêté en février sur la Côte d'Azur, après son retour de Syrie, voulait s'attaquer au carnaval de Nice 2014 selon une note de la direction générale de la sécurité intérieure révélée ce lundi par RTL.

EN SAVOIR + >> Un projet d'attentat déjoué cet été en Ile-de-France

Son projet d’attentat à l’explosif était bien avancé assure la radio. Lors des perquisitions, les forces de l’ordre avaient retrouvé trois canettes remplies de TATP, un explosif artisanal capable de produire l'effet de plusieurs dizaines de grenades.

Réseaux démantelés

Au micro de RTL, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve a confirmé l'existence de cette note. Intitulée "Projets d'actions terroristes en lien avec les filières syriennes", elle évoquerait plusieurs projets d'attentats en Île-de-France, dans le Nord et donc à Nice. "Tous les jours, les services de la sécurité intérieure démantèlent des réseaux et déjouent des actes qui pourraient être dramatiques", a indiqué le ministre.

 

Sur le même sujet

Lire et commenter