Cazeneuve condamne les "violences absolument inaceptables" dont été victimes les policiers

DirectLCI
Jeudi, en marge de la manifestation contre la loi travail, quelques dizaines de casseurs s'en sont pris aux CRS à coup de pavés ou de bouteilles. Les forces de l'ordre ont répondu par des charges et des jets de gaz lacrymogène. À Nantes, Toulouse et Marseille, du mobilier urbain a aussi été détruit. Dans toute la France, 124 interpellations ont été menées, 24 policiers et gendarmes ont été blessés. Bernard Cazeneuve a condamné ses actes et a rendu hommage à l'action des forces de l'ordre : "Ils ont été victimes de violences absolument inacceptables".

Sur le même sujet

Lire et commenter