Cazeneuve : "La liberté de manifester n'est pas la liberté de casser"

DirectLCI
Alors que la journée de jeudi était marquée par des heurts en marge de la journée de mobilisation nationale contre la loi Travail, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a condamné "avec la plus grande fermeté" les violences. Il a demandé aux organisateurs de ces manifestation de condamner les débordements "avec la même fermeté".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter