C'était un 3 novembre : Un cadavre se réveille

C'était un 3 novembre : Un cadavre se réveille

ÉPHÉMÉRIDE. En 1989, un employé du funérarium de Blois dans le Loir-et-Cher, découvre que le cadavre qu'il doit transporter dans la chambre froide respire. "Je me suis aperçu que la glotte avait bougé" explique-t-il. C'est une histoire qui fait froid dans le dos.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

La ville de Paris propose un confinement de trois semaines "si la situation sanitaire s'aggrave"

EN DIRECT - Covid-19 : les "premiers effets" de la vaccination des personnes âgées se dessinent

CARTE - Covid-19 : la liste des 20 départements sous "surveillance renforcée", mesures possibles le 6 mars

"Je vous suggère de réfléchir à votre attitude" : le coup de gueule d'Alain Fischer contre un médecin refusant l'AstraZeneca

Ce qu'il faut retenir des annonces de Castex pour "éviter un nouveau confinement"

Lire et commenter