C'était un 4 mai : le Minitel rose, "mini péchés", maxi succès en 1987

DirectLCI
En 1987, le Minitel rose rencontrait un franc succès. Leader sur le marché, le groupe du Parisien libéré reçoit de 40.000 à 60.000 appels par jour pour la messagerie rose. Le ministre de l'Intérieur Charles Pasqua s'inquiète du risque pour les enfants qui "tombent sur des trucs absolument démens".

Sur le même sujet

Lire et commenter