Chantage sur le roi du Maroc : les deux journalistes déférés en vue d'une mise en examen

France
DirectLCI
Deux journalistes français sont soupçonnés d'avoir fait chanté le roi du Maroc Mohammed VI en réclamant près de trois millions d'euros au monarque pour empêcher la sortie d'un livre à son sujet. Ces derniers auraient même reçu près de 80.000 euros en liquide. Ils sont déférés en vue d'une éventuelle mise en examen.

Sur le même sujet

Lire et commenter