Chantiers de BTP à Marseille : les faux agents de sécurité interpellés

Chantiers de BTP à Marseille : les faux agents de sécurité interpellés

DirectLCI
FAIT DIVERS – Onze personnes ont été interpellées lundi matin dans le cadre d’une enquête pour extorsion en bande organisée, travail dissimulé et infraction sur la réglementation des activités de sécurité sur un chantier de BTP. Un mal très enraciné à Marseille.

Des méthodes dignes de la mafia. Onze personnes ont été interpellées lundi matin dans le cadre d’une enquête pour extorsion en bande organisée, travail dissimulé et infraction sur la réglementation des activités de sécurité sur un chantier de BTP relate le site du Point.fr .

Ils sont soupçonnés d’avoir fait pression sur les responsables du chantier de la rocade L2 autour de Marseille pour embaucher des jeunes de quartiers. Une pression loin d’être amicale. En octobre dernier, 2 hommes d’une quarantaine d’années proposent leur service pour protéger le site. Hasard ou coïncidence, fin janvier, une foreuse et des pelleteuses mécaniques partent en fumée.

Une cellule spéciale pour les chantiers

Quelques jours plus tard, un homme se présente devant les responsables du chantier. Il dit connaître les auteurs du délit. En échange du recrutement de quelques jeunes du quartier pour protéger les travaux, il promet de mettre un terme au sabotage. Le tour est joué. Les dirigeants n’ont pas d’autres choix que d’accepter.

L’enquête révélera qu’un de ces "agents de sécurité" récemment recruté était grassement rémunéré. Mais devant ces pratiques, un haut responsable de la filiale de Bouygues a décidé de porter plainte. Une affaire prise très au sérieux par la Direction Départementale de la Sécurité Publique au cœur d’une cellule spéciale créée cette année à Marseille pour protéger les chantiers face à ce genre de menaces.

LIRE AUSSI >> Rackets, vols, menaces de mort sur les chantiers de Marseille : la fédération du BTP tire la sonnette d'alarme

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter