Charlie Hebdo : "Ils m'ont dit : si les médias t'interrogent, dis que c'est Al-Qaïda Yémen"

Interrogé par téléphone, le propriétaire de la Clio volée par les deux auteurs de la fusillade de Charlie Hebdo, raconte sur LCI que deux hommes lourdement armés l'ont contraint à abandonner son véhicule. Au moment de partir, ils se sont revendiqués d'"Al Qaïda au Yémen".
FRANCE

Interrogé par téléphone, le propriétaire de la Clio volée par les deux auteurs de la fusillade de Charlie Hebdo, raconte sur LCI que deux hommes lourdement armés l'ont contraint à abandonner son véhicule. Au moment de partir, ils se sont revendiqués d'"Al Qaïda au Yémen".
Lire et commenter