Charlie Hebdo: le dispositif des forces de l'ordre allegé pendant la nuit

Le dispositif des forces de l'ordre, comprenant le GIGN, a été allégé d'un tiers de ses effectifs pour la nuit alors que les frères Kouachi, principaux suspects dans l'attentat de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo survenu mercredi, sont toujours en fuite.
FRANCE

Le dispositif des forces de l'ordre, comprenant le GIGN, a été allégé d'un tiers de ses effectifs pour la nuit alors que les frères Kouachi, principaux suspects dans l'attentat de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo survenu mercredi, sont toujours en fuite.
Lire et commenter