Charlie Hebdo : "On connaissait la menace", explique un journaliste

FRANCE

Antonio Fischetti, journaliste à Charlie Hebdo mais absent au moment de la fusillade explique que la rédaction était habituée à vivre sous la menace depuis plusieurs années. "Mais depuis quelque temps, la surveillance s'était relâchée. A ce moment-là, on était vulnérable".
Lire et commenter