Charlie Hebdo : Paris s’est figée, "des larmes de rage" pour certaines personnes

Charlie Hebdo : Paris s’est figée, "des larmes de rage" pour certaines personnes

C’est le cinquième deuil national de toute l’histoire de la Ve République. Au lendemain de l’attaque terroriste survenue dans les locaux de Charlie Hebdo, des milliers de personnes ont observé une minute de silence à la mi-journée dans la capitale malgré la pluie. Ils voulaient rendre hommage à la liberté assassinée et aux victimes de l’attentat. Certains versent "des larmes de rage".

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.