"Charlie Hebdo": un enseignant suspendu à Poitiers pour des "propos déplacés"

"Charlie Hebdo": un enseignant suspendu à Poitiers pour des "propos déplacés"

EDUCATION – Mis à pied pour quatre mois, Jean-François Chazerans, professeur de philosophie, est accusé par des parents d’élèves d’avoir perturbé la minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat contre "Charlie Hebdo" et d’avoir tenu des propos polémiques avec ses élèves.

Depuis mercredi, une petite polémique secoue l’académie de Poitiers rapporte ce matin La Nouvelle République. Accusé d’avoir perturbé la minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat contre "Charlie Hebdo", Jean-François Chazerans, professeur de philosophie au lycée Victor Hugo de Poitiers depuis 2005, a été mis à pied quatre mois par le rectorat. Une suspension à titre conservatoire après des plaintes de la part de parents d’élèves pour des "propos déplacés".

"Les élèves étaient demandeurs"

Dans les colonnes du quotidien régional, le professeur de philosophie donne sa version des faits: ce fameux jeudi, j'ai organisé des débats avec mes six classes de terminale. Le but était de comprendre les causes du terrorisme en sortant autant que possible de la passion et de l'émotion du moment", se défend l’enseignant. "Ce sont les élèves qui étaient demandeurs. J'étais réticent. Je n'aime pas évoquer à chaud de tels sujets. Devant leur insistance et leur état de choc, j'ai décidé de mettre en place ces débats" poursuit-il.

Et de condamner les attentats des 7, 8 et 9 janvier : "Ma réaction de citoyen est de dénoncer avec force ces actes odieux, horribles. On ne peut quand même pas m'accuser d'avoir la moindre sympathie pour les djihadistes. Ce sont des groupes fascistes que je combats. Il n'y a pas eu une quelconque apologie du terrorisme lors de mes cours. Au contraire…". Un conseil de discipline doit statuer sur l’avenir de sa carrière confirme Jacques Moret, recteur de l’académie, qui a porté l’affaire en justice.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Météo : 16 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône en vigilance canicule

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

EN DIRECT - Masque à l'école : il pourra être enlevé à la récréation mais pas dans les classes

Disparition de Delphine Jubillar : Cédric Jubillar, sa mère et son beau-père en garde à vue

Pourquoi Cédric Jubillar a-t-il été placé en garde à vue ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.