Chauffeur arrêté dans une opération antidrogue : Samia Ghali se dit "abasourdie"

FRANCE

FAIT DIVERS - Une trentaine de personnes, dont le chauffeur de la sénatrice PS Samia Ghali, ont été interpellées lundi matin au cours d'une vaste opération policière dans la cité de La Castellane à Marseille. La sénatrice fait part de sa "stupéfaction" dans un communiqué.

Elle n'a pas tardé à réagir. Une trentaine de personnes, dont le chauffeur de la sénatrice PS Samia Ghali, ont été interpellées lundi matin au cours d'une vaste opération policière contre le trafic de drogue dans la cité de La Castellane à Marseille.

"Je viens d’apprendre avec stupéfaction que mon chauffeur a été placé en garde à vue ce matin. Je suis évidemment abasourdie. C’est quelqu’un qui, à ma connaissance, n’a jamais eu de problème", indique la sénatrice dans un communiqué.

"Je serai intransigeante"

"Sans remettre en cause le principe de la présomption d’innocence, il est clair que si, toutefois, son implication devait être confirmée à quelque niveau que ce soit, je serais intransigeante et sans aucune concession", poursuit Samia Ghali, assurant que la lutte contre le trafic de drogue fait partie de son "engagement" en politique.

L'intervention policière de lundi matin visait au démantèlement d'un des réseaux de trafic de drogue de La Castellane. Il s'agit d'un des réseaux de cette vaste cité qui est un des hauts lieux du trafic de stupéfiants à Marseille. Plusieurs kilos de résine de cannabis et des armes ont été saisis lors des perquisitions. 

C'est dans cette cité, surnommée le supermarché de la drogue, que le 9 février dernier, jour de la visite du Premier ministre, Manuel Valls, dans la cité phocéenne, une soixantaine de tirs de kalachnikov avaient visé plusieurs voitures de police.

À LIRE AUSSI >> Drogue et kalach, La Castellane au bord de la crise de nerfs

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter