Cholet : il braque un bureau de poste pour rendre service à une amie

Cholet : il braque un bureau de poste pour rendre service à une amie

DirectLCI
FAIT-DIVERS – Un homme a été condamné à trois ans de prison dont deux ferme pour avoir braqué une agence postale près de Cholet. Le butin était destiné à dépanner une amie, qui avait besoin d’aide.

Victime de sa grande gentillesse ? Trop généreux ? Très, trop naïf ? Peut-être. Mardi, un homme de 57 ans comparaissait devant le tribunal d’Angers pour avoir braqué une agence postale près de Cholet, une semaine avant. Mais le butin était en fait pour dépanner une "amie". L’histoire est rapportée ce mercredi par le journal Ouest-France.

En fait, cette amie qui a besoin d’argent est plutôt… une connaissance. L’homme ne l’a en effet vu que trois fois, depuis novembre 2012. Et s’il n’y a entre eux aucune relation intime, elle lui demande régulièrement de l’aide financièrement, rapporte le quotidien régional . A chaque fois, il allonge les sommes voulues, qu’il lui envoie par mandat cash. L’air de rien, il lui avance près de 20 000 euros. Un montant largement au-dessus des moyens de cet agent SNCF, qui s’endette pour l'aider.

Un braquage avec un jouet en plastique

Mais il y a une dizaine de jours, elle lui demande un nouveau geste : elle a besoin de 380 euros pour toucher un héritage. Et pouvoir le rembourser. Résultat : une seule solution s’impose à lui. Lundi 14 avril, équipé d’un bonnet, de lunettes de soleil, il profite d’une période creuse à l’agence postale de Romagne, près de Cholet. Il entre, pointant sur l’unique guichetier un pistolet en plastique vert transparent, "un ancien jouet de son fils", note Ouest-France.

L’employé sort quelques rouleaux de pièces. Pour s’en emparer, l’agresseur pose son arme factice. Le guichetier s’en saisit et fait fuir le cambrioleur. Montant du butin : 595 €. Fidèle à son engagement, le voleur expédie la somme à son amie, comme d’habitude. Et reprend sa vie ordinaire.
Mais grâce à la vidéosurveillance, les gendarmes ont rapidement identifié l’auteur du méfait. Il est interpellé à Laval, sur son lieu de travail. Le tribunal d’Angers a condamné mardi cet homme qui a présenté ses excuses au guichetier à trois ans de prison, dont deux ferme. Il devra également verser 1 500 euros de dommages et intérêts à l’employé de l’agence postale.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter