Cimetière juif profané à Sarre-Union : "Tout un processus judiciaire se met en route"

FRANCE

Les cinq adolescents soupçonnés d'avoir saccagé le cimetière juif de Sarre-Union pourraient être mis en examen pour "profanation de sépultures en raison de la religion" ce mercredi à l'issue de leur garde à vue, au lendemain d'un vibrant hommage rendu sur place par François Hollande. "Il faut une punition proportionnée, avec du sens", explique Dominique Attias, avocate spécialiste du droit des mineurs.
Lire et commenter