Cimetière juif profané à Sarre-Union : "Tout un processus judiciaire se met en route"

DirectLCI
Les cinq adolescents soupçonnés d'avoir saccagé le cimetière juif de Sarre-Union pourraient être mis en examen pour "profanation de sépultures en raison de la religion" ce mercredi à l'issue de leur garde à vue, au lendemain d'un vibrant hommage rendu sur place par François Hollande. "Il faut une punition proportionnée, avec du sens", explique Dominique Attias, avocate spécialiste du droit des mineurs.

Sur le même sujet

Lire et commenter