Cimetière juif profané : le parquet y voit clairement un "mobile antisémite"

DirectLCI
Le procureur de Saverne a demandé mercredi la mise en examen des cinq adolescents interpellés lundi après la profanation du cimetière juif de Sarre-Union, estimant que le "mobile antisémite" apparaissait "clairement" dans cette affaire.

Sur le même sujet

Lire et commenter