Cimetière refusé à un bébé rom : les associations crient au scancale

Le refus du maire de Champlan, dans l'Essonne, d'accorder une place à un bébé rom, crée la polémique. Du point de vue de la loi, aucune action ne peut être en théorie engagée contre l'élu.
FRANCE

Le refus du maire de Champlan, dans l'Essonne, d'accorder une place à un bébé rom, crée la polémique. Du point de vue de la loi, aucune action ne peut être en théorie engagée contre l'élu.
Lire et commenter