Circulation alternée à Paris : sur LCI, Anne Hildago demande à Valérie Pécresse de "se consacrer" à sa tâche plutôt que de "polémiquer sur d'autres sujets"

DirectLCI
POLLUTION - Alors que la circulation alternée est reconduite jeudi 8 décembre à Paris et dans 22 communes de la petite couronne pour la troisième journée consécutive, la maire de Paris a défendu sur LCI ce dispositif en taclant au passage Valérie Pécresse.

Anne Hidalgo riposte. Après que la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse, également présidente du syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), a demandé la suspension de la circulation alternée "tant que la situation ne sera pas revenue à la normale" sur le réseau SNCF, la maire de Paris a défendu ce mercredi sur LCI ce dispositif qui sera reconduit jeudi 8 décembre à Paris. 


Et elle a, au passage, recadré Valérie Pécresse qui, un peu plus tôt dans la journée s'en était prise au gouvernement ("cette situation est le résultat d'un sous-investissement chronique de l'Etat") et à sa ministre de l'Ecologie Ségolène Royal afin qu'elle sorte "de son silence devant la galère des Franciliens" et qu'elle s'engage "dès aujourd'hui à assurer les moyens financiers et en terme de personnels pour rénover les  infrastructures". 


Anne Hidalgo lui a répondu : "Une ville comme Paris a trop de véhicules polluants. Ce sont les transports en commun et je sais qu'il y a de gros problèmes, mais c'est à la région de s'en occuper. Et je demande à la présidente de région de se consacrer à sa tâche plutôt que de polémiquer sur d'autres sujets".  

Lire aussi

En vidéo

Pic de pollution à Paris - Noël Mamère : "Cette circulation alternée est arrivée bien tradivement"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter