Circulation alternée : une décision "punitive" pour Ségolène Royal

Circulation alternée : une décision "punitive" pour Ségolène Royal
FRANCE

La circulation alternée aura coûté une amende à près de 3.000 conducteurs le temps d’une journée. Pourtant supposée faire baisser les émissions de particules fines, elle est loin de faire l'unanimité. Elle a d'ailleurs été un sujet de discorde la semaine dernière, entre la Maire de Paris et Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie qui évoquait une décision "punitive".
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent