Clip sexy : les pompiers lillois reçoivent un simple rappel à l'ordre

Clip sexy : les pompiers lillois reçoivent un simple rappel à l'ordre

France
DirectLCI
BUZZ – Cette parodie du tube "Call me maybe", rebaptisé en "Call 18", a été vue plus 282 000 fois sur YouTube. Tournée dans la caserne, elle n'avait pas vraiment plu à la direction. La mobilisation aura permis d'atténuer les sanctions.

Ils ne seront finalement que sanctionnés légèrement. La direction du SDIS (service départemental d’incendie et de secours) a annoncé ce mercredi que les pompiers de Lille-Littré, qui ont participé au clip parodique "Call 18" dans leur caserne et sans autorisation, écoperont d'un simple rappel "aux droits et obligations". Selon la direction, cet avertissement ne portera pas atteinte au "déroulement des carrières."

La vidéo sexy et drôle, où on les aperçoit chantant et dansant torse nu sur le tube "Call me Maybe" , a atteint environ plus de 282 000 vues sur YouTube. Les pompiers avaient expliqué avoir réalisé cette vidéo dans le cadre d'un anniversaire d'un collègue et que celle-ci devait rester à l'origine privée. Mais c'était sans compter sur un important buzz, relayé par de nombreux médias... jusqu'en Angleterre.

Une pétition de soutien

Devant une menace de sanctions, une pétition de soutien avait été lancée par les internautes pour défendre les soldats du feu. Celle-ci avait aussi été accompagnée d'un lien caritatif pour les œuvres des pompiers.

"Cela devient un enjeu financier du net pour certains, indique le diffuseur sur YouTube. Je suis en attente d’un accord avec Universal Music Group pour les droits audio (d’auteur) et propose donc à chacun que cette vidéo artistique permette de collecter quelques dons, au profit de l’Œuvre des pupilles orphelins et fonds d’entraide des sapeurs-pompiers de France." Quoi qu'il en soit l'affaire est close.

Sur le même sujet

Lire et commenter