Cocaïne à la PJ : "Aucun élément ne prouve des mouvements de fonds"

FRANCE

L'avocate du second suspect s'est exprimée, affirmant "qu'aucun élément ne prouve des mouvements de fonds" entre son client et le principal suspect dans cette affaire de vol de cocaïne.
Lire et commenter