Cochin: "Il n'y a pas de faute individuelle qui justifierait des sanctions individuelles"

DirectLCI
Le directeur général de l'AP-HP (hôpitaux parisiens) Martin Hirsch a reconnu mardi qu'il y avait eu "des erreurs d'organisation", en réaction au décès mi-février d'une patiente après son arrivée aux urgences de l'hôpital Cochin à Paris, mais écarté toute "faute individuelle".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter