Coeur artificiel : le patient greffé est rentré chez lui

FRANCE

Souffrant d'une insuffisance cardiaque terminale, un patient âgé 68 ans a reçu le coeur artificiel Carmat, permettant d'éviter la formation de caillot et donc la prise de traitements lourds. Le professeur Carpentier, son concepteur, a annoncé que l'homme était sorti de l'hôpital et rentré chez lui.
Lire et commenter