Comme Emmanuel Macron, Marc Dorcel condamne l'accès facile des mineurs à la pornographie

DirectLCI
SOUTIEN - Emmanuel Macron a déploré l'accès de plus en plus facile à des contenus pornographiques pour les enfants ce samedi lors d'un discours pendant la journée internationale contre les violences faites aux femmes. La société de production de film X de Marc Dorcel "se félicite" de cette prise de position.

Le président de la République verrait-il un acolyte inattendu se joindre à cette croisade? Ce samedi, dans le cadre d'un discours prononcé pendant la journée internationale contre les violences envers les femmes, Emmanuel Macron a déploré que la pornographie franchisse " la porte des établissements scolaires" et fait de la femme "un objet d'humiliation". Pour endiguer le phénomène, le président a notamment déclaré vouloir mieux contrôler son accès via l'extension "des pouvoirs de régulation du Conseil supérieur de l’audiovisuel" (CSA)".


Des déclarations qui ont fait réagir l'un des poids lourds de l'industrie du X en France : Marc Dorcel, société de production de films à caractères pornographiques fondée en 1979  abonde dans le sens d'Emmanuel Macron et s'offusque quant à "la prolifération des mineurs face aux sites pornographiques sauvages" peut-on lire dans un communiqué rédigé par l'entreprise ce lundi.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, Marc Dorcel alerte les pouvoirs publics et les institutions depuis plusieurs annéesLa société Marc Dorcel

"La protection des mineurs face aux sites pornographiques sauvages est depuis plusieurs années un sujet de préoccupation majeur pour la société, l’entreprise Marc Dorcel et la grande majorité des acteurs de cette industrie". Un point de vue notamment partagé par le hardeur français Manuel Ferrara."Le vrai problème, c'est l'accès à tous ces sites de porno gratuits, où il suffit de cocher 'j'ai 18 ans' pour y accéder", a indiqué ce dimanche à nos confrères de France Info. L'acteur en a également profité plus tôt pour répondre au tweet du chef de l'Etat et lui lancer une invitation à débattre.

Dorcel, surtout en guerre contre la concurrence déloyale?

En vidéo

LA MINUTE SEPT À HUIT - Ados, l'invasion du porno

Selon le groupe également appelé Vidéo Marc Dorcel (aujourd'hui dirigé par le fils Grégory Dorcel), le nerf de la guerre réside dans le déferlement de sites aux méthodes nouvelles qui a "réduit à néant la protection des mineurs en matière de pornographie". Marc Dorcel déplore ainsi "ces sites qui, au mépris de toutes les lois, ont commencé à déverser du contenu pornographique en masse, sans contrôle d’accès, gratuitement et sans aucune limite éditoriale (contenus dégradants, humiliants, violents...)"


Mais la croisade de cette l'entreprise s'adresse principalement à la concurrence déloyale. "Ces sites sont en fait des entreprises pirates, hébergées systématiquement dans des paradis fiscaux, qui monétisent l’audience colossale générée par l’attrait des contenus qu’ils offrent frauduleusement au grand public, mineur comme majeur" continue toujours la société qui réclame des "mesures pragmatiques et concrètes" comme le déréférencement de ces sites dans les moteurs de recherche par exemple.  

Démunies

"Dans ce combat, nos entreprises sont démunies sans l’aide de l’action publique" résume Marc Dorcel. Un voeu qui pourrait ne pas être pieu puisque le gouvernement français devrait se pencher sur la question d'ici ces prochains mois.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter