Commerces à Nantes : "2014 sera une année charnière"

Commerces à Nantes : "2014 sera une année charnière"

France
DirectLCI
SOCIETE – Avec la fin des travaux, l’année 2013 se termine moins mal qu’elle n’a commencé pour les enseignes de la ville, d’après les premières observations de la CCI. Cependant, le début des soldes reste encore poussif.

L'année 2013 a été correcte pour les commerces du centre-ville de Nantes. La fin des travaux laisse entrevoir de meilleures perspectives pour 2014. Le point avec Jean-Luc Cadio, le vice-président de la chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Nantes-Saint-Nazaire.

Un premier bilan des soldes
Un bilan en demi-teinte. C’est ce que révèle une enquête menée par la CCI Nantes Saint-Nazaire à la mi-janvier. Certes, un record de fréquentation a été enregistré le 8 janvier, premier jour des soldes. Toutefois, les piétons ne sont pas forcément passés à la caisse. 53 % des commerçants interrogés estiment que le chiffre d'affaires des premiers jours de janvier est inférieur à celui de 2013. Un démarrage poussif en raison des soldes anticipées pour 71 % des responsables de boutiques interrogés ainsi qu’une concurrence démultipliée des sites Internet.

Une année mitigée
L’année se termine mieux qu’elle n’a commencé, d’après les chiffres de l’Observatoire du commerce nantais. Au total, les boutiques du centre enregistrent une baisse de leur chiffre d’affaires de 1, 9 % par rapport à 2012. Mais si la chute est forte de janvier à juin (-3, 8 %), une légère reprise est observée au deuxième semestre : + 0, 8%. Les plus touchés sont les cafés-restaurants et hôtels (-3,9 %). En cause, les travaux, mais aussi la concurrence de plus en plus forte sur ce secteur. Sans surprise, ce sont les enseignes du quartier Royale-Graslin qui ont le plus souffert en 2013 (-4 %), tandis que le secteur Château-Cathédrale, est en hausse : +1, 1 %. Jean-Luc Cadio, vice-président de la chambre de commerce et de l'industrie (CCI) affiche son optimisme : "Depuis la fin des travaux fin novembre, les Nantais se réapproprient le centre. 2014 sera l’année charnière. "Et les espoirs sont permis : en novembre, le chiffre d’affaires repart à la hausse : + 9%.

Quelles perspectives ?
La chambre de commerce et de l'Industrie et les associations de commerçants Plein centre et Unacod (dans les quartiers) veulent "redynamiser le centre-ville". Parmi les priorités : développer l’ouverture des commerces entre midi et deux – seuls 60 % des enseignes le font -, et prolonger les jeudis ou vendredis soir, jusqu’à 20 h. Autre chantier : développer la présence des commerçants sur Internet : 52 % n’y sont pas présents.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter