Concert pour les Chrétiens d'Orient : la polémique enfle autour de la RATP

La RATP a refusé d'accrocher des affiches promouvant un concert en soutien des Chrétiens d'Orient. La société de transport s'est justifié en expliquant qu'elle refusait tout signe religieux. Mais la polémique prend de l'ampleur, surtout sur internet, comme l'explique Benoît Gallery dans l'Oeil du Web.
FRANCE

La RATP a refusé d'accrocher des affiches promouvant un concert en soutien des Chrétiens d'Orient. La société de transport s'est justifié en expliquant qu'elle refusait tout signe religieux. Mais la polémique prend de l'ampleur, surtout sur internet, comme l'explique Benoît Gallery dans l'Oeil du Web.
Lire et commenter